Guerrier de la lumière

Faciliter chez le bénéficiaire le processus visant à trouver en lui-même les ressources pour lui permettre de dépasser ce qui le limite.

La suite des pré-test: l’autorisation de faire le travail et la manière douce.

Au début de chaque séance, quelle que soit la discipline du kinésiologue, s’il respecte l’éthique de sa fonction, il pose la question au corps : « Avons nous l’autorisation de faire ce travail l? ». (la réponse est obtenue à l’aide du test musculaire). Il peut arriver que la réponse soit non. Il est alors demandé au corps s’il est possible de faire quelque chose pour que la réponse soit « oui ». Si la réponse est non à nouveau,… et bien, nous en restons là… Les raisons peuvent être multiples et souvent le pourquoi restera une question sans réponse.

Évaluez ceci :

Advertisements
novembre 25, 2013 · 4 commentaires

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Joignez-vous à 198 followers

Advertisements
Follow Guerrier de la lumière on WordPress.com