Guerrier de lumière

Faciliter chez le bénéficiaire le processus visant à trouver en lui-même les ressources pour lui permettre de dépasser ce qui le limite.

D’Ingrandes à Angers

AngersCette partie de mon voyage à des accents de rendez-vous pris de longue date. C’est un peu par hasard il y a environs un an. Pour l’anecdote, je venais de Tours et j’empruntais un covoiturages jusqu’à Nantes. Alors que le conducteur déposait une des covoitureuses je suis sortis de la voiture. J’ai pris mon sac et saluas notre chauffeur Je n’ai pas compris immédiatement le regard que m’adressait ce dernier. Sans me poser de question je me tourne en direction de la gare. Je ne trouves  pas les mots pour avec le recul vous décrire mon étonnement J’étais à Angers, Pas encore bien réveillé, au sortir d’une sieste profonde, se savoir rendu à mis chemin de sa destination. Je crois que c’est là ce qu’on appel un brutal retour à la réalité.

Bon c’est pas tout çà. Pas le moindre sous en poche. Mon employeur ayant tardé à à payer mes heures j’allais devoir improviser. Une chance, c’est un domaine dans lequel j’excelle.  Fort de quelques notions de géographie , le plus facile me dis je était de trouver la Loire et de la longer jusqu’à destination. N’étant pressé par rien je pris quelques heures pour partir à la découverte de la ville. Très charmant , je passerais à l’occasion plus de temps pour la découvrir mieux.

Me voilà en route, partis sans me demander combien de temps, quelle distance. Une seul chose est certaine, en remontant le cour d’eau j’arrive à Nantes assurément.

La nuit ne tarda pas à tomber, j’étais en chemin depuis quelques heures. L’entrée d’un tout petit village; un bistrot, une pause, boire un café, demander de l’eau. Tout en faisant là connaissance d’un couple, des voisins de l’endroit, j’explique d’où je viens, où je vais. La dame m’apprend alors qu’il existe un chemin balisé du nom de Eureuvélo 6. Un chemin qui rejoint la mer Noir en partant de l’océan Atlantique à Saint-Brévin-Les-Pins. Des flèches , l’accessoire rêvé au servie de mon périple. Elles seront d’un précieux secours dès lors que les chemins de halages ne serons plus praticable.

Tiens,ce serait sympa de faire à l’occasion le parcours au complet à pied au départ de la France. La nuit s’était installé depuis un moment pour laisser place à une lune grosse sans être pleine encore. J’en prenais plein les yeux tellement c’était beau.

C’est de cette manière que tout cela à commencer. Un an et un peu plus et me revoilà faisant route dans le sens inverse. J’avais l’impression de cheminer sur une route emprunté la veille. Je me rappelais le chemin comme si je l’avais toujours connu. N’étant en rien dépaysé, m’étant mis en route tard dans l’après-midi . En mode je prend le temps et je marche de nuit. Tiens, la lune se lève, elle est énorme, lumineuse, ravissante.

La nature est généreuse et vraiment elle fait des cadeaux. Pour peu que l’on s’accorde sur son timing elle offre ce qui n’a pas pas de prix. L’aube pointait le bout de son nez ; et je trouvais au bord de l’eau du mobilier urbain fait de palette. Un large transat en bois de récupération fera parfaitement l’affaire pour dormir quelques heures bercé par les ronronnement de l’eau.

Le fleuve poursuit sa course vers l’océan en direction de l’ouest et je regardais de l’autre côté. Je vous laisse deviner le spectacle d’un lecathédrale Angersver de soleil donnant l’impression de sortir des flots tranquille. La douce chaleur des rayons, le murmure du vent dans les arbres , je m’endormais paisiblement.

Près d’arriver à destination se dressait fièrement le château d’Angers. Une étape de plus et quelques jours devant moi pour dire à cet ville : “Tu vois. Je t’avais dis que je repasserais.”

 

Advertisements

Et pourquoi pas laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

This entry was posted on mai 27, 2017 by in Carnet de voyage, Réparateur de vies.

Navigation

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Joignez-vous à 192 followers

Follow Guerrier de lumière on WordPress.com
%d bloggers like this: