Guerrier de lumière

Faciliter chez le bénéficiaire le processus visant à trouver en lui-même les ressources pour lui permettre de dépasser ce qui le limite.

J’ai vu se lever plusieurs fois le soleil se lever.

lever de soleilUne longue assertion, je ne sais combien de temps, mais quel récompense. Pour commencer, une vue superbe s’étend devant moi sur plus de 240 degrés. Toute la vallée s’étend somptueuse. Le regard peut se promener logement avant de se heurter à l’horizon.

Cet horizon que touche le ciel laisse deviner que le soleil est sur le point de se lever. Il est possible de  deviner maintenant ces nuances de bleus et d’orangés. Une rétribution qui n’a pas de prix et pour laquelle l’effort fournit représente peu de chose.

J’ai quitté la Loire pour atteindre ce point culminant. Je redescend maintenant pour rejoindre le fleuve. C’est l’exacte moment où le soleil se lève. Comment être mieux au moment juste à l’endroit juste pour poser l’action correcte.

beauté natureLe père tape dur est là au loin. Il semble près suffisamment pour le toucher du doigt en se penchant un peu.  Il s’élance vers le sud quand je descend vers le nord. Première chose merveilleuse. Je le vois se lever pour disparaître derrière une masse nuageuse dont il semble qu’elle est un second horizon. C’est comme s’il se levait à nouveau dans un autre monde.

Le tableau offert n’avait pas fini de livrer tout ce qu’il était possible d’observer de merveilleux. Je descendais une forte pente d’un bon pas. L’effet dont je ne me doutais pas fut de voir disparaître l’astre radieux comme s’il se couchait. Et de le voir se lever à nouveau pour se cacher derrière les nuages.

Combien de fois exactement ais-je pu assister à ce jeu ? Je ne saurais vous dire. Émerveillé que j’étais ; plongé dans l’instant et la contemplation. Savoureux temps présent laissant peu de place à intellect. Ressourcement, nourrit de ce que je pouvais observer à défaut de déjeuner. N’avoir rien fait d’autre que d’avancer à l’instinct…

Ma destination étant Ingrandes et en direction D’Ancenis. Pour ce qui connaissent, il me restais encore pas mal de route. Je souhaitais arriver à destination pour 20H00 20H30 environs. Une intentions, rien de plus. Aucun timing de prévu. Plusieurs fois en chemin j’ai eu l’occasion de m’assoupir une heure environs chaque fois. Sans nul besoin d’aucun réveil. Assurer d’être en accord avec le temps universel.couché de soleil

Il y a peu de chose vraiment passionnante à vous raconter sur cet journée de marche. Je peu par contre vous dire que je suis arriver à l’heure. Alors quel heure était-il ? Là encore impossible de vous le dire. Alors ; pourquoi je suis si certain d’être arriver à l’heure ?

Arriver là où je souhaitais être avant la tombée de la nuit je m’assied sur un petit muret de pierre. Je regarde l’horizon. Et là, je vois le soleil se coucher entre deux arbres face à moi. Enfermer dans nos chaumière nous ne percevons plus ces beauté sans nom à la valeur inestimable du quotidien.

(à suivre…)

De Nantes à Ingrandes

Advertisements

Et pourquoi pas laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

This entry was posted on avril 25, 2017 by in Carnet de voyage, Réparateur de vies.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Joignez-vous à 192 followers

Follow Guerrier de lumière on WordPress.com
%d bloggers like this: