Guerrier de lumière

Faciliter chez le bénéficiaire le processus visant à trouver en lui-même les ressources pour lui permettre de dépasser ce qui le limite.

Je suis un vagabond.

le vagabondDu point de vue de l’observateur je peu sembler à la rue. Il n’en ai rien. Je suis de passage dans cet rue à ce moment. Je suis en mouvement.

Être à la rue, en voilà une bien curieuse expression. S’y méprendre serait facile. Pour peu c’est comme si on lui appartenait. Je suis à toi la rue et tu es mienne. Il doit y avoir un créneau à exploiter. La rue Maurice, je vous déclare unis par les liens sacrés du mariage.

Je suis de passage en cherchant à devenir plus sage. C’est là à mon sens l’expression juste de la nature vagabonde.

C’est une chance. C’est cultiver la relation à l’autre avec passion. C’est  être en mesure de se remettre en question. C’est plus que jamais être au service de la vie.

(à suivre…)

Advertisements

Et pourquoi pas laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

This entry was posted on avril 17, 2017 by in Carnet de voyage, Réparateur de vies.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Joignez-vous à 192 followers

Follow Guerrier de lumière on WordPress.com
%d bloggers like this: