Guerrier de lumière

Faciliter chez le bénéficiaire le processus visant à trouver en lui-même les ressources pour lui permettre de dépasser ce qui le limite.

De Nantes à Ingrandes

J’avais vu quelques hommes et deux véhicules. En définitive il y avait plus d’hommes et de véhicules. Impossible de vous dires combien au juste. Si j’avais pu je les aurais enjambés. En contre bas à ma droite quatre mètres de fossé. J’avais l’impression de marcher sur un fil. Plus rien sur deux cents mètres. De nouveau des véhicules, plus facile à contournés. C’était amusant, comme un jeu. Un peu de distraction c’est peut-être ce dont j’avais besoin.

marche militaireJ’avais mis une rigueur presque militaire dans le rythme de cette marche. Fier, j’avançais à une allure constante d’environs quatre km/h. Six heures donc que j’alternais dix minutes de pose pour une heures de marche. J’attendais avec impatience le prochain banc. Comme je l’ai expliqué précédemment ils semblaient apparaître comme par magie au moments opportuns.

Voilà le premier parmi les plus merveilleux endroit de mon voyage. Comment vous le banc coucher de soleilpartager sans être banal? C’est un fait, le merveilleux tire sa magie des choses anodines. Bon, je me lance. Une table en pierre bordée de deux bancs placés perpendiculairement au chemin et au cour d’eau. Un petit coin de forêt magnifique avec un petit quelque chose en plus. La Loire que je devinais jusque là seulement offrait un petit plus. Elle faisait un petit clapotis gageant de sa présence. Ce murmure de l’eau comme si elle vous saluait.

C’est à ce moment là allongé face au fleuve; je me suis rappelé :

« C’est le voyage qui est important. La destination n’est pas le but. Elle est le moyen. »

J’étais dans la performance. J’étais fier par avance de partager comment j’avais si bien tenu le rythme. Comment sans préparation physique ma santé tenait la forme. Comme c’est ridicule. Lorsqu’on me posait la question au sujet de la durée de mon voyage ? Je répondais douze à dix-huit mois. Alors pourquoi courir ? Je me pose la question en écrivant ces lignes. De la peur certainement, et la peur c’est le contraire de l’amour..

ours de pelluche sur un bancAllongé sur ce banc, mon sac comme oreiller, face à la Loire, le nez dans les étoiles… En un mot c’est une sieste des plus extraordinaires de toute ma vie, cinquante minutes de pure bonheur. J’ai décidé de prendre le temps à partir de ce moment. Profitez de chaque instants, ils sont uniques. Si vous ne l’avez pas saisit, inutile de vous retournez pour courir après. Vous n’imaginez pas à côté de combien d’autres bons moments vous passeriez en agissant de la sorte. C’est cette belle grande leçon, la première de ce voyage. Elle me donne à penser à celle première les réunissant sous un même étendard.

“On passe une grande partie de son existence à réapprendre. On oublie, se perd et redécouvre pour ancrer mieux.”

La vie m’a fait un clin d’œil comme pour renforcer la prise de conscience pertinent de cette nuit. Dans la même demi heure j’ai vu le soleil se lever plusieurs fois. Impossible me direz-vous ? Et pourtant.

Elle avait quelques chose de peu sécurisant cet route en pente forte. Elle se profilait enroute en forte pente de multiples virages serrés. Les usagers devaient bien la connaître pour s’y engouffrer à une tel vitesse. Bon, ma route passe par là et après quelques minutes d’hésitation je me lance.

Elle n’en fini pas de monter. Par contre les conducteur sont forcés à la prudence. Ou il le sont tout simplement. Le temps passe relativement vite. Je suis fort encore de la prise de conscience vitalisante. Un peu fatigué tout de même, 24H00 maintenant que je suis en chemin. Mais voilà le sommet…

Carnet de voyage: Nantes, le départ.

"flêche pointant vers la droite"

J’ai vu se lever plusieurs fois le soleil.

Advertisements

One comment on “De Nantes à Ingrandes

  1. Ping : J’ai vu se lever plusieurs fois le soleil. | Guerrier de lumière

Et pourquoi pas laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

This entry was posted on avril 12, 2017 by in Carnet de voyage.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Joignez-vous à 192 followers

Follow Guerrier de lumière on WordPress.com
%d bloggers like this: